Tournoi des Candidats R6: Nepo creuse l'écart!

Par Paul Kohler
24/03/2020 – Ian Nepomniachtchi a mis le turbo avant la deuxième journée de repos. Avec deux victoires d'affilée, il devance maintenant son dauphin, Maxime Vachier-Lagrave, d'1 point. Les deux joueurs s'affronteront mercredi pour le match au sommet de la 7e ronde! | Photo: Lennart Ootes / FIDE | Adaptation d'un texte de Carlos Alberto Colodro.

ChessBase 15 – le Mega-Paquet ChessBase 15 – le Mega-Paquet

Vous avez trouvez la combinaison gagnante! Le programme ChessBase 15 + la nouvelle Mega Database 2020 avec 8 millions de parties et plus de 80'000 analyses de Maîtres + le magazine Chessbase (avec DVD) et 1 an d'abonnement Premium à ChessBase.

Plus…

Résultats de la ronde 6


Name Result Name
Grischuk Alexander ½ - ½ Caruana Fabiano
Alekseenko Kirill 0 - 1 Giri Anish
Nepomniachtchi Ian 1 - 0 Ding Liren
Wang Hao ½ - ½ MVL

Appariements de la ronde 7, à suivre mercredi dès 12h

Name Result Name
Caruana (3)   Wang Hao (3)
MVL (3½)   Nepomniachtchi (4½)
Ding Liren (2)   Alekseenko (2)
Giri Anish (3)   Grischuk (3)

À presque mi-parcours, Ian Nepomniachtchi fait clairement la course seul en tête. Il jouera un match à deux points contre MVL avec les Noirs mercredi, lors de la dernière ronde des matches-allers. Le gros des poursuivants, constitué de Fabiano Caruana, Alexander Grischuk, Wang Hao, Anish Giri, est à 1½ points. Ding Liren, l'autre grand favori, partage maintenant la dernière place avec Kirill Alekseenko à 2½ points, et on ne voit pas par quel miracle il pourrait revenir lutter pour la première place, sauf à enchaîner une série de victoires, ce qui n'est pas vraiment son style. Mais il est vrai qu'il n'est pas dans son style non plus d'encaisser trois défaites en six rondes...

FIDE Candidates 2020

Dans les coulisses | Photo: Lennart Ootes / FIDE

Nepomniachtchi 1:0 Ding Liren

Nepomniachtchi, idéalement placé et jouant avec les Blancs pour une deuxième fois de suite, a fait étalage de sa fine préparation dans l'Espagnole. Le malheureux Ding Liren répétait une ligne jouée contre MVL à Londres l'année passée. Le Russe pouvait alors placer sa nouveauté au 16e coup. Le Chinois ne prenait pas les bonnes mesures. Au 33e coup, il ne trouvait pas la combine qui aurait pu lui sauver in extremis la mise.

 

Ian Nepomniachtchi

Le prochain Challenger? | Photo: Lennart Ootes / FIDE

Alekseenko 0:1 Giri

On connaît la musique avec le Hollandais. Il est superbement préparé dans les ouvertures, ce qui lui permet de prendre l'ascendant, mais il ne parvient pas à convertir son avantage. Pendant bien longtemps, on a pensé que la chose allait se répéter hier face à Alekseenko. Toutefois, après sept heures de jeu de défense, le Russe finissait par craquer au 89e coup. Il offrait ainsi littéralement à Giri sa toute première victoire dans les Tournois des Candidats auxquels il a participé!

 

Anish Giri

Ça a pris un peu de temps, et presque occasionné – selon ses propres dires – une crise cardiaque, mais Giri détient maintenant une victoire dans le Tournoi des Candidats! | Photo: Lennart Ootes / FIDE

Grischuk ½:½ Caruana

Dans la même ligne de l'Espagnole jouée contre MVL lors de la première ronde, Caruana optait cette fois-ci pour 12...e8, un coup qui n'a plus été joué depuis une dizaine d'année. Le prétexte était tout trouvé pour Grischuk. Il pouvait se mettre mal au temps. Le Russe aurait pu alors se contenter de la nulle par répétition de coups, mais sans doute la vie à Ékaterinbourg est tellement déprimante en ce temps de coronavirus, qu'il est préférable de faire durer le temps passé à l'échiquier. C'est ainsi que Grischuk s'engageait dans une ligne impliquant un sacrifice de ♙. Le Russe s'en sortait remarquablement bien avec une nulle, vu les circonstances le condamnant à jouer avec peu de temps "contre l'ordinateur – c'est-à-dire une préparation –" de son adversaire, comme il le soulignait à l'interview.

 

Alexander Grischuk, Fabiano Caruana

Grischuk et Caruana discutant de leur bataille. | Photo: Lennart Ootes / FIDE

Wang Hao ½:½ Vachier-Lagrave

MVL ne sort pas de ses habitudes, et accepte de devoir répondre à la préparation que son adversaire a eu tout le temps d'affiner avec son ordinateur – et, en général, ses secondants, mais ici ce n'est pas le cas, car Wang Hao n'en a pas! –. En effet, le Français joue inévitablement la Grünfeld contre 1.d4. IL est clair qu'à ce niveau, une telle stratégie ne peut déboucher que sur deux résultats: victoire des Blancs ou match nul. Après de longues souffrances (manière toute française d'aborder les échecs selon Magnus Carlsen), MVL relevait le défi et engrangeait le demi-point qui le maintient dans la course. Il a mainetnant devant lui une belle journée de repos pour préparer son match contre le leader!

 

Wang Hao

Wang Hao, toujours tout sourire! | Photo: Lennart Ootes / FIDE


Résumé de la ronde par Lawrence Trent


Rediffusion de la sixième ronde

Avec les commentaires d'Evgenij Miroshnichenko et de Daniil Dubov 


Classement provisoire

 

Toutes les parties

 

Liens



Après plus de vingt ans passés dans l'organisation du Festival international d'échecs de Bienne (Suisse), Paul Kohler en est maintenant le secrétaire général et le directeur du tournoi fermé des Grands Maîtres (GMT). Depuis septembre 2016, vous pouviez lire ses posts quotidiens et ses tweets pour ChessBase dans la langue de Molière. Dorénavant, c'est sur le portail francophone que vous pouvez lire ses articles.

Commenter

Règles pour les commentaires

 
 

Pas encore enregistré? S'inscrire