Énigme dans les finales: Fat Fritz en sait plus

Par Paul Kohler
14/10/2020 – Il y a quelque temps, Karsten Müller a demandé aux lecteurs de ChessBase si la position ajournée de la sixième ronde du match Fischer-Petrosian des Candidats de 1971 à Buenos Aires était effectivement nulle. Fischer remporta la partie, puis le match, et devint, un an plus tard, Champion du Monde. Cependant, nos lecteurs sont arrivés à la conclusion que Petrosian aurait pu faire nulle dans cette partie cruciale. Or, dans la variante décisive, Fat Fritz a vu plus loin.

ChessBase 15 – le Mega-Paquet ChessBase 15 – le Mega-Paquet

Vous avez trouvez la combinaison gagnante! Le programme ChessBase 15 + la nouvelle Mega Database 2020 avec 8 millions de parties et plus de 80'000 analyses de Maîtres + le magazine Chessbase (avec DVD) et 1 an d'abonnement Premium à ChessBase.

Plus…

La fin de partie Petrosian vs Fischer, Buenos Aires 1971, revisitée

Le contexte de la question a été décrit dans notre article " Petrosian aurait-il pu tenir contre Fischer?" Le match critique s'est déroulé à Buenos Aires. En tant que candidat au Championnat du Monde, Bobby Fischer avait démoli deux des plus grands maîtres du monde en quart et en demi-finale: il a battu Mark Taimanov puis Bent Larsen avec des scores parfaits 6-0. En Argentine, il faisait maintenant face à Tigran Petrosian, un dernier adversaire avant de pouvoir mettre au défi le champion du monde en titre, Boris Spasski.

Le match a mal commencé pour Fischer, qui souffrait probablement d'un rhume et éprouvait de la difficulté à dormir, son hôtel étant situé dans un environnement bruyant. Après cinq matchs, le score était de 2½-2½ et Petrosian est arrivé pour le sixième match avec un air détendu et confiant, tandis que Fischer était pâle et épuisé. La partie, une bataille tendue, a été ajourné après le 41e coup, Petrosian mettant son 42e coup sous enveloppe.

À gauche, Fischer vient de jouer 41..c5-b5. À droite, Petrosian met son coup sous enveloppe.

Après avoir remporté cette partie, Fischer s'imposait également dans les rondes 7, 8 et 9, terminant le match avec 6½ points contre 2½ à son adversaire. Il y a peu, notre expert des finales, Karsten Müller, indiquait cependant que l'Arménien aurait pu faire nulle dans cette fameuse sixième ronde.

Mais Fat Fritz n'est pas d'accord. Albert Silver, qui travaille actuellement sur une nouvelle version de Fat Fritz (Fat Fritz 2 Beta) a indiqué que le réseau de neurones a trouvé une erreur dans la solution publiée!

Voici l'analyse corrigée de Karsten, en tenant compte des résultats de Fat Fritz 2 Beta.

 

C'est la première fois qu'une erreur a été trouvée dans les solutions publiées dans la série des énigmes de fin de partie. Il aura fallu un moteur puissant et très moderne pour que cela se produise. À n'en pas douter, à l'avenir Fat Fritz améliorera également d'autres fins de partie.

Liens vers la série des énigmes





Après plus de vingt ans passés dans l'organisation du Festival international d'échecs de Bienne (Suisse), Paul Kohler en est maintenant le secrétaire général et le directeur du tournoi fermé des Grands Maîtres (GMT). Depuis septembre 2016, vous pouviez lire ses posts quotidiens et ses tweets pour ChessBase dans la langue de Molière. Dorénavant, c'est sur le portail francophone que vous pouvez lire ses articles.
Discussion and Feedback Join the public discussion or submit your feedback to the editors


Commenter

Règles pour les commentaires

 
 

Pas encore enregistré? S'inscrire