MVL: J'ai l'intention de revenir dans le top 10 très bientôt!

Par Paul Kohler
06/07/2021 – Une première moitié d'année 2021 difficile pour Maxime Vachier-Lagrave, avec d'abord un tournoi complètement raté à Wijk aan Zee, puis la déception de ne pouvoir revenir sur Ian Nepomniachtchi dans le Tournoi des Candidats après un début hésitant, le tout se traduisant par une baisse de 36 points Elo éjectant le n°1 français du top 10 mondial, pour la première fois depuis janvier 2016. Dans une interview exclusive réalisée par Dhanajay Khadikar à Châlon en Champagne durant le Top 12 2021, le Grand Maître français a abordé ces sujets et bien d'autres encore. | Photo: Nadja Wittmann.

ChessBase 16 - Mega Paquet Edition 2021 ChessBase 16 - Mega Paquet Edition 2021

Votre clef pour des idées neuves, des analyses précises et un entraînement ciblé. ChessBase 16 + MEGA 2021 + abonnement CBM (6 numéros) + compte ChessBase Premium (1 an) + 250 Ducats

Plus…

“Les éléments ont joué contre moi”

Maxime Vachier-Lagrav

Maxime Vachier-Lagrave (à gauche) en action pour Le Grand Échiquier Asnieres contre Laurent Fressinet du Cercle d’Échecs Bischwiller, à l'occasion du ‘Top 12’ à Chalons en Champagne

Vous mettez un point d'honneur à participer au "Top 12" chaque année. Que représente pour vous l'épreuve du championnat de France des clubs?

Participer au "Top 12" signifie beaucoup pour moi. Je me sens bien ici, car cela me donne la chance de voir beaucoup de visages amicaux que je ne vois pas souvent, car je joue de nombreux tournois internationaux. De plus, j'apprécie toujours cette compétition qui créé un esprit d'équipe. Cette année a été particulièrement spéciale, car il n'a pas été facile d'organiser le tournoi dans le contexte de la pandémie de Covid-19. Compte tenu de la sévérité des protocoles sanitaires liés au Covid-19 en France, le club de Chalons-en-Champagne a dû faire de gros efforts pour que cet événement puisse avoir lieu. 

Maintenant qu'il semble à nouveau possible de jouer en présentiel et étant donné que vous avez joué beaucoup de tournois en ligne de haut niveau depuis l'apparition de la pandémie, quel format préférez-vous?

Bien que jouer en ligne soit une expérience amusante, je ne ressens pas le même niveau de responsabilité et de pression qu'en jouant à l'échiquier. En ligne face à l'écran, j'ai tendance à jouer beaucoup plus vite et donc à commettre des gaffes. De plus, cela ne me permet pas de voir mes adversaires, ce qui est un aspect important pour moi.

Qu'avez-vous à dire au sujet de votre performance dans la seconde moitié du tournoi des candidats?

Je n'était juste pas assez bon. J'ai fait beaucoup d'erreurs à des moments cruciaux, notamment dans les quatre premières parties, ce qui m'a coûté beaucoup de "demi-points" qui m'ont manqué à la fin. Même si j'ai mieux joué par la suite, il était déjà trop tard pour rattraper Ian (Neopmniachtchi), qui a joué mieux que tout le monde et a donc mérité de gagner.

À la fin de la première moitié des Candidats en mars 2020, vous étiez sur une bonne dynamique, notamment après avoir battu Nepomniachtchi dans la septième ronde. Pensez-vous que l'écart d'un an entre les deux moitiés du tournoi vous a affecté négativement?

Il est difficile de dire si cette pause a fait une grande différence. Cela n'a pas vraiment d'importance. J'étais prêt à participer au tournoi dans les circonstances dans lesquelles il allait se dérouler. Bien sûr, au vu de la dynamique à la fin du premier tour, peut-être que cette interruption a joué en ma défaveur. Mais on ne saura jamais comment cela se serait passé sans elle. Je n'aime pas me plonger dans le passé et penser à ce qui aurait pu se passer. 

Vous avez perdu un nombre important de points Elo depuis le début de l'année, ce qui vous a fait quitter le Top 10 mondial pour la première fois en plus de cinq ans. À quoi attribuez-vous cette chute? 

C'est vrai que je n'ai pas eu de déclic en début d'année. Je ne peux pas dire dans quelle mesure cela a contribué à ma chute, mais avec les Candidats en tête, j'ai eu du mal à participer à d'autres tournois. C'est bien que nous ayons terminé cette édition des Candidats une fois pour toutes et que nous passions à un autre cycle de tournois. L'un de mes objectifs est de revenir très vite dans le top 10. L'autre objectif est de me qualifier pour le prochain Tournoi des Candidats, ce qui ne sera pas facile. Mais ce sera un défi passionnant.


Après plus de vingt ans passés dans l'organisation du Festival international d'échecs de Bienne (Suisse), Paul Kohler en est maintenant le secrétaire général et le directeur du tournoi fermé des Grands Maîtres (GMT). Depuis septembre 2016, vous pouviez lire ses posts quotidiens et ses tweets pour ChessBase dans la langue de Molière. Dorénavant, c'est sur le portail francophone que vous pouvez lire ses articles.

Commenter

Règles pour les commentaires

 
 

Pas encore enregistré? S'inscrire