Superbet R1: Deac rate sa chance

Par Paul Kohler
06/06/2021 – Cinq parties dans la première ronde du Superbet de Bucarest, et une seule partie vraiment passionnante, celle entre Anish Giri, avec les Noirs, et Bogdan-Daniel Deac. Le Néerlandais a pris des risques inconsidérés pour essayer d'embrouiller le remplaçant de dernière minute, et il s'en est fallu de peu qu'il ait à payer cher sa tentative autoritaire. | Photo: Lennart Ootes | Adaptation d'un article en anglais de Carlos Alberto Colodro.

ChessBase 16 - Mega Paquet Edition 2021 ChessBase 16 - Mega Paquet Edition 2021

Votre clef pour des idées neuves, des analyses précises et un entraînement ciblé. ChessBase 16 + MEGA 2021 + abonnement CBM (6 numéros) + compte ChessBase Premium (1 an) + 250 Ducats

Plus…

Résultats de la première ronde

 

Il y a deux jours à peine, les organisateurs du Grand Chess Tour ont annoncé que Richard Rapport ne pourrait pas participer au Superbet Chess Classic en raison d'une maladie de dernière minute. C'est ainsi que le n°2 roumain a saisi l'occasion qui lui était offerte. Bogdan-Daniel Deac, qui s'est récemment qualifié pour la Coupe du monde par le biais des qualifications européennes d'échecs hybrides, acquerra certainement une expérience précieuse en affrontant des adversaires de premier plan à Bucarest, devant son public. Une belle occasion de progresser pour le jeune prodige, qui a obtenu le titre de GM à l'âge de 14 ans, 7 mois et 27 jours. Cinq ans plus tard, il est le quatrième joueur junior le mieux classé au monde (moins de 20 ans), devant des joueurs comme Nihal Sari et Amin Tabatabaei.

Bogdan-Daniel Deac

Le GM roumain de 19 ans, Bogdan-Daniel Deac. | Photo: Lennart Ootes

Le premier rival du jeune homme à Bucarest n'est autre qu'Anish Giri. Le Néerlandais vient de réaliser d'excellentes performances à Wijk aan Zee et à Ekaterinbourg. Son approche renouvelée et plus risquée a incité les experts et ses collègues à louer son jeu avec enthousiasme. À 26 ans, Giri est déjà un membre expérimenté de l'élite et on s'attend certainement à ce qu'il reste un candidat solide pour devenir un challenger pour le titre de champion du monde à l'avenir.

Dans ces circonstances, il n'était pas du tout choquant que Giri tente de compliquer les choses contre son jeune adversaire. 

 

Giri dévie de la théorie en jouant 13...g7, après que son adversaire eu déjà dépensé près de 15' pour le coup précédent. Deac opta ici pour 14.e5 e7 15.e4, et après 15...0-0-0 le jeune Roumain pris 15 autres minutes avant de se décider à jouer 16.d6+

 

16...♚b8 est certes la continuation la plus naturelle, surtout en cadence classique. Mais le "nouveau" Giri profita de l'occasion pour déséquilibrer la position avec 16...xd6.

Les Noirs doivent maintenant démontrer la compensation qu'ils ont pour cette échange de qualité. Giri était alors imprécis en poussant son Bien sûr, ce sont les Noirs qui doivent prouver qu'ils ont une compensation pour l'échange. Giri a poussé son ♟h. Deac avait alors les faveurs de la côte et aurait pu gagner après l'erreur du Hollandais au 28e coup:

 

Cherchant du jeu contre le ♔, Giri jouait 28...c5. Ce qui s'avère être un coup perdant si les Blancs voient 29.♖e5!! — avec l'idée, par exemple après 29...♛xg3, de jouer 30.♖h5, et la ♖ ne peut être prise à cause de la menace de mat en e8.

 

Les Blancs contrôlent aussi bien la colonne-e que la colonne-h; les Noirs sont donc forcés d'entrer dans la ligne 30...♛xd6 31.♖xh8+ ♚d7 32.♖xd6 ♚xd6 33.♗xb7, avec seulement 3♟ pour la ♖. Certes, la conversion n'est pas triviale, mais il est très probable que Deac aurait su trouver le chemin de la victoire.

Dans la partie cependant, il joua 29.d7+, ce qui conduit à des simplifications et finalement à la nulle après 47 coups. Même si, comme on le voit sur la photo ci-dessous, Deac avait sûrement faussement calculé un gain pour les Blancs dans cette variante.

 

Bogdan-Daniel Deac, Anish Giri

Une image parle plus que cent mots. | Photo: Lennart Ootes

Classement provisoire

 

Toutes les parties

 

Lien


Après plus de vingt ans passés dans l'organisation du Festival international d'échecs de Bienne (Suisse), Paul Kohler en est maintenant le secrétaire général et le directeur du tournoi fermé des Grands Maîtres (GMT). Depuis septembre 2016, vous pouviez lire ses posts quotidiens et ses tweets pour ChessBase dans la langue de Molière. Dorénavant, c'est sur le portail francophone que vous pouvez lire ses articles.

Commenter

Règles pour les commentaires

 
 

Pas encore enregistré? S'inscrire