Magnus Carlsen et Kateryna Lagno sont champions du monde de blitz!

Par Paul Kohler
31/12/2019 – La dernière journée de blitz a été particulièrement tendue et excitante, avec notamment une controverse entre le champion du monde et un jeune talent Iranien, un play-off pour déterminer le vainqueur final, le comeback victorieux d'une ancienne star et la championne du monde qui défend son titre! | Photo: Amruta Mokal | Adaptation d'un article en anglais de Sagar Shah.

ChessBase 15 – le Mega-Paquet ChessBase 15 – le Mega-Paquet

Vous avez trouvez la combinaison gagnante! Le programme ChessBase 15 + la nouvelle Mega Database 2020 avec 8 millions de parties et plus de 80'000 analyses de Maîtres + le magazine Chessbase (avec DVD) et 1 an d'abonnement Premium à ChessBase.

Plus…

Un final dramatique à Moscou

L'année dernière, Magnus Carlsen était sacré avec 17 points, soit un ½ point d'avance sur son plus proche poursuivant Jan-Krzsyzstof Duda. Cette année, le Scandinave ne scorait "que" 16½ (toujours sur 21), laissant revenir Hikaru Nakamura sur le fil. Les deux compères, qui devançaient d'1½ point et plus les autres concurrents, devaient alors en découdre dans un dernier duel en matches aller-retour.

Mais avant de parler des play-off, revenons sur la grande controverse du jour.

La partie Firouzja vs Carlsen

Le talentueux Iranien âgé de 16 ans, médaillé d'argent il y a deux jours en rapide, affrontait Carlsen lors de l'antépénultième ronde. À ce moment-là, Firouzja occupait en solitaire la 3e place, à 1 point de Nakamura et 1½ de Carlsen. On peut sentir toute sa concentration et sa détermination au début de la partie:

Une partie qui s'annonce tendue... | Photo: Amruta Mokal

 

Alireza a – excusez du peu! – trois ♙ de plus, mais à cause des ♗♝ de couleurs opposées, la position est techniquement nulle. Mais alors qu'il jouait son coup, Firouzja faisait tomber accidentellement une pièce– comme trop souvent dans cette finale, démontrant à quel point il tremblait à l'idée de l'emporter –. Le temps de remettre les choses en ordre, il avait perdu au temps!

Mais le drame n'allait pas s'arrêter-là:

 

Les arbitres déclaraient les Noirs vainqueurs, car les Blancs peuvent théoriquement être matés avec le matériel qui reste sur l'échiquier. Il suffit d'imaginer le ♔ en h8, le ♗ en h7, et le ♚ et le ♝ concluent l'affaire. Bien sûr cela n'avait aucune chance réelle de se produire, mais le règlement parle de "possibilité théorique". L'affaire est donc claire.

Mais Alireza ne pouvait l'accepter. Il exigea des arbitres qu'ils lui montre la règle dans le livre de la FIDE. Panagiotis Nikolopoulos, l'un des arbitres les plus compétents de la fédération internationale, indiquait au jeune infortuné le passage incriminé. Mais l'Iranien n'en démordait pas et relevait que le champion du monde l'avait déconcentré pendant la partie en s'exprimant en norvégien, spécialement lorsqu'Alireza était à court de temps. L'affaire prenait alors des proportions qui allaient au-delà de la juridiction des arbitres. Ceux-ci informèrent Firoujza que s'il voulait aller au bout de sa réclamation, il devait soumettre une lettre de motivation au comité d'appel. Ce que l'Iranien fit sur le champ:

La lettre destinée au comité d'appel.

La situation précise à laquelle Firouzja fait référence peut être vue dans la vidéo ci-dessous, lorsque Carlsen perd un ♟ et est furax contre lui-même (08'19). Mais après cet épisode, il restera muet pour le reste de la partie:

Revivez la partie Alireza Firouzja vs Magnus Carlsen!

Le comité d'appel rejettera finalement la réclamation de Firouzja. Le point est accordé à Carlsen. Un officiel nous rappellera d'ailleurs que lorsqu'un joueur se sent perturbé dans la partie comme le proclame Alireza, il doit immédiatement arrêter la pendule et appeler l'arbitre pour expliquer la chose sans attendre. S'il joue son coup, alors l'affaire est réglée d'elle-même.

Magnanime, Carlsen dira plus tard à ChessBase India: "Je comprends tout-à-fait son appel coriace. Il est jeune et émotif, et il était évidemment bouleversé; cependant je n'ai jamais cru que son procédé avait une chance de succès. Mais il ne faut pas non plus le juger trop sévèrement. Cela s'est passé dans le feu de l'action, et je pense qu'il faut le féliciter pour sa performance dans cette compétition; pour avoir remporté l'argent dans le rapide, et s'être accroché dans le blitz jusqu'à la toute fin."

Interview avec une future star des échecs — Alireza Firouzja!

La compétition à peine arrivée à son terme, Alireza affrontait "pour du beurre" Nakamura en blitz. Les deux hommes ont été contraints de s'arrêter pour aller chercher leurs médailles respectives! | Photo: Amruta Mokal

Un nombreux public fasciné par cette partie amicale! | Photo: Amruta Mokal

Le départage Carlsen vs Nakamura

La première partie se termina par une nulle tranquille.

 

Carlsen avait les Blancs dans la revanche. Même s'il n'appréciait pas outre mesure sa position au sortir de l'ouverture, il pouvait profiter d'une imprécision de Nakamura pour lancer une forte attaque. La poussée du ♙-g s'avérera décisive:

 

Revivez la dernière partie du championnat du monde de blitz 2019!

Il est remarquable de voir combien le champion, qui a déjà connu tellement de sacres, se réjouit au moment où Hikaru lui tend la main en signe de résignation. Avec une telle motivation, le Norvégien peut rester encore longtemps au sommet de son art.

Nakamura abandonne, Carlsen est à nouveau champion du monde dans toutes les cadences! | Photo: Lennart Ootes

Interview de Magnus Carlsen avant qu'il ne quitte son hôtel tard dans la nuit.

Sagar Shah (SS): Magnus, lorsque vous avez joué votre dernier coup, on a senti une grande joie et comme un soulagement. Jusqu'ici vous n'exprimiez pas autant vos sentiments.

Magnus Carlsen (MC): [Sourire] C'est qu'il y a eu un changement de rythme! Habituellement, je n'exprime pendant la partie que mes émotions négatives. Mais oui, j'ai réellement apprécié ce moment. Il est certain qu'il y avait un grand soulagement après ces quelques jours plein de tensions. Aujourd'hui, à chaque fois qu'il semblait que je prenais une avance décisive, je devais rapidement revenir sur terre. Chapeau à Hikaru d'avoir rendu possible une aussi belle bataille!

SS: Oui, Hikaru a vraiment bien joué. Dîtes-nous aussi quelque chose au sujet de votre partie contre Alireza. La pression était à son comble, et il y a eu toutes ces choses qui ont suivi après qu'il eut fait appel.

MC: Tout d'abord, j'étais clairement un peu moins bien au sortir de l'ouverture; mais cela n'était pas vraiment surprenant, car cette ouverture est douteuse. Je pense qu'il a alors manqué plusieurs choses, et j'étais sainement mieux. Mais j'ai tout détruit en quelques coups. J'étais très énervé contre moi-même à ce moment-là, et je n'ai pu retenir une réaction émotionnelle. J'ai alors pensé qu'il était gagnant, mais c'est difficile à dire, car je n'ai plus réfléchi pendant le reste de la partie, me contentant de pousser du bois.

J'aurais pu annuler plus tôt cette finale de ♗♝ de couleurs opposées assez simple, mais j'ai alors mis mon ♝ en e7, ce qui était incroyablement stupide, car je ne pouvais alors plus revenir avec mon ♚ en f6 pour empêcher l'infiltration.

Je pense qu'après cela la position était définitivement gagnante pour lui. Il a démontré qu'il avait les nerfs solides, mais, malheureusement pour lui, il perdit au temps. Il est évident que, pour moi, dans ce contexte, une nulle aurait été très bien, mais le le règlement est le règlement.

SS: Grischuk vous a aidez à ce moment en vous disant que c'était gagnant, n'est-ce pas?

MC: J'étais moi-même certain que c'était une victoire pour moi; c'est simplement ce que dit le règlement. ç'aurait été contre toute éthique d'essayer d'arranger ici une nulle, qui pourrait sembler constituer un bon compromis; mais, je pense, cela aurait été simplement malhonnête envers les autres joueurs.

SS: Une dernière question; Magnus, comment vous sentez-vous après avoir gagner les trois titres? Quel est votre prochain objectif?

MC: Eh bien, je désire gagner mon prochain tournoi, qui aura lieu à Wijk Aan Zee. Tel est mon prochain but! [Sourire

L'interview en image.


Classement final de l'Open (top 25)

Rk. Name Pts.  TB1 
1 Carlsen Magnus 16,5 261,0
2 Nakamura Hikaru 16,5 259,0
3 Kramnik Vladimir 15,0 246,5
4 Grischuk Alexander 14,0 251,5
5 Vachier-Lagrave Maxime 14,0 245,5
6 Firouzja Alireza 13,5 265,5
7 Artemiev Vladislav 13,5 263,0
8 Yu Yangyi 13,5 255,5
9 Matlakov Maxim 13,5 254,5
10 Duda Jan-Krzysztof 13,5 253,0
11 Andreikin Dmitry 13,5 250,5
12 Fedoseev Vladimir 13,5 240,5
13 Giri Anish 13,5 239,0
14 Zubov Alexander 13,5 237,0
15 Aronian Levon 13,5 233,5
16 Wang Hao 13,5 231,5
17 Inarkiev Ernesto 13,5 229,5
18 Svidler Peter 13,5 220,5
19 Gelfand Boris 13,5 216,0
20 Cheparinov Ivan 13,5 213,5
21 Dreev Aleksey 13,0 247,0
22 Nepomniachtchi Ian 13,0 245,0
23 Mamedov Rauf 13,0 240,5
24 Salem A.R. Saleh 13,0 231,5
25 Chigaev Maksim 13,0 230,5

...207 joueurs


Kramnik trop fort!

À considérer la qualité de jeu présentée par Kramnik dans ce tournoi, une question vient immédiatement à l'esprit: Ne s'est-il pas retiré trop tôt? Il y a quelques jours seulement, Big Vlad décidait de sortir de sa retraite pour effectuer un petit comeback à l'occasion du championnat du monde blitz. Il n'avait pas vraiment d'ambition, juste l'envie de se faire plaisir et de rencontrer les copains. Évidemment, s'il avait commencé par perdre une partie après l'autre, il n'aurait pas mis longtemps à penser que son idée était très mauvaise!

C'est finalement assez rare de prendre une décision dans sa vie en ne sachant absolument pas comment les choses vont tourner. Cela peut bien se passer, certes, mais également se passer très mal. Et pour des personnes à la carrière aussi accomplie que celle de Vladimir Kramnik, ces moments sont d'un grand intérêt. Il prit cela comme un défi et arriva à Moscou quelques jours à l'avance, toujours préoccupé par des réunions d'affaires. Mais il se tramait cependant derrière la tête quelques idées sur les ouvertures qu'il allait employer, comment il allait gérer le temps, etc.

Ce fut un grand plaisir de revoir Kramnik en action! | Photo: Amruta Mokal

Le premier jour, Kramnik montrait par flashes qu'il avait conservé son niveau. Cependant, ses défaites contre Sargissian et Savchenko confirmaient ses craintes: déjà à l'époque de sa splendeur, il avait de la peine à gérer le temps. Ici à Moscou, on pouvait le voir regardant plusieurs fois la pendule avant de jouer son coup. Un comportement typique de quelqu'un qui n'a plus tâté les concours d'échecs depuis un certain temps...

À l'entame de la dernière journée, Kramnik avait 8 points sur 12. Il mit alors le turbo en battant successivement Petrosyan, Socko, Nepomniachtchi (!), Matlakov, Yu Yangyi et Firouzja!! Simplement incroyable! À moins de se souvenir que l'une des plus grandes qualités des champions du monde est leur capacité à apprendre et à s'adapter rapidement. Kramnik savait où cela pêchait après le premier jour, et il a immédiatement corrigé le problème. Plutôt que de s'acharner à chercher les meilleurs avec peu de temps à la pendule, il se résolut de simplement ne plus se mettre en manque de temps! Il termina avec 15 sur 21 avec une performance de 2831 Elo, gagnant 49 points Elo, et, surtout, la médaille de bronze!

Tout ce que nous pouvons espérer maintenant est que Vlad ne tarde pas à faire un nouveau comeback!

Le podium du championnat du monde de blitz 2019 — Magnus Carlsen, Hikaru Nakamura et Vladimir Kramnik, entourés de Mark Glukhovksy, directeur exéccutif de la Fédération russe des Échecs (à gauche), Lukasz Turlej, Vice-président de la FIDE (deuxième depuis la droite), et Rami Altassan, Président de la Fédération saoudienne des Échecs.  | Photo: Amruta Mokal

Kateryna Lagno récidive!

Kateryna Lagno a défendu victorieusement le titre qu'elle avait déjà remporté en 2018! Anna Muzychuk est deuxième, Tan Zhongyi troisième. | Photo: Amruta Mokal

Une victoire importante de Lagno contre sa compatriote Kosteniuk. | Photo: Amruta Mokal

 

Et une autre belle victoire, cette fois contre Dronavalli:

 

Anna Muzychuk remporte le prix de la meilleure performance toutes compétitions confondues: elle remporte l'argent du blitz après avoir terminée 6e du rapide. | Photo: Lennart Ootes


Classement final - Tournoi féminin (top 20)

Rk. Name Pts.  TB1 
1 Lagno Kateryna 13,0 170,5
2 Muzychuk Anna 12,5 168,5
3 Tan Zhongyi 12,0 167,5
4 Gunina Valentina 12,0 164,0
5 Kosteniuk Alexandra 11,5 169,0
6 Lei Tingjie 11,5 168,5
7 Arabidze Meri 11,5 161,5
8 Stefanova Antoaneta 11,5 157,0
9 Khademalsharieh Sarasadat 11,5 142,0
10 Bodnaruk Anastasia 11,0 167,5
11 Mammadova Gulnar 11,0 148,5
12 Koneru Humpy 10,5 173,5
13 Munguntuul Batkhuyag 10,5 165,5
14 Paehtz Elisabeth 10,5 161,5
15 Abdumalik Zhansaya 10,5 161,5
16 Galliamova Alisa 10,5 156,0
17 Saduakassova Dinara 10,5 156,0
18 Zhukova Natalia 10,5 156,0
19 Krush Irina 10,5 146,0
20 Mkrtchian Lilit 10,5 144,5

...122 joueuses


Six joueuses différentes se sont réparties les six médailles en jeu. | Photo: Amruta Mokal

Magnus Carlsen glane les deux médailles d'or, Hikaru une en argent et une autre en bronze! Quatre joueurs pour six médailles! | Photo: Amruta Mokal

Carlsen termine l'année comme il l'avait commencée: en remportant tout sur son passage! | Photo: Amruta Mokal

Liens




Après plus de vingt ans passés dans l'organisation du Festival international d'échecs de Bienne (Suisse), Paul Kohler en est maintenant le secrétaire général et le directeur du tournoi fermé des Grands Maîtres (GMT). Depuis septembre 2016, vous pouviez lire ses posts quotidiens et ses tweets pour ChessBase dans la langue de Molière. Dorénavant, c'est sur le portail francophone que vous pouvez lire ses articles.
Discussion and Feedback Join the public discussion or submit your feedback to the editors


Commenter

Règles pour les commentaires

 
 

Pas encore enregistré? S'inscrire