La FFE a fêté son centenaire

Par Paul Kohler
28/03/2021 – Le week-end dernier, des personnalités et historiens renommés du monde des échecs ont tenu une série de conférences en ligne à l'occasion du 100e anniversaire de la Fédération française des échecs. Pendant deux jours, L'histoire des échecs en France était sous le feu des projecteurs. Nous publions ici le compte-rendu des co-organisateurs Herbert Bastian et Frank Hoffmeister.

ChessBase 16 - Mega Paquet Edition 2021 ChessBase 16 - Mega Paquet Edition 2021

Votre clef pour des idées neuves, des analyses précises et un entraînement ciblé. ChessBase 16 + MEGA 2021 + abonnement CBM (6 numéros) + compte ChessBase Premium (1 an) + 250 Ducats

Plus…

Célébration du centenaire de la FFE

Par Herbert Bastian et Frank Hoffmeister

La grande tradition des échecs en France est toujours présente dans la conscience collective de la communauté échiquéenne! Cela explique pourquoi près de 200 personnes dans le monde entier se sont inscrites à la première conférence en ligne sur l'histoire des échecs, et pourquoi, de manière constante, au moins 80 personnes - hommes et femmes - ont suivi chacune des conférences en ligne. Il y avait des participants de nombreux pays, tels que l'Afrique du Sud, l'Argentine, les États-Unis, le Canada, l'Islande, la Russie, la Pologne, la République tchèque et presque toute l'Europe occidentale.

À l'origine, une réunion devait avoir lieu à Paris pour rassembler les principaux historiens des échecs.

Cette réunion anniversaire a été empêchée par la crise du Covid-19, mais il y avait un côté positif à cette annulation. Comme la conférence s'est tenue en ligne, beaucoup plus d'amis des échecs ont pu y participer totalement gratuitement! De plus, les spectateurs ne se sont pas contentés de regarder les conférences - ils ont échangé des idées et suscité l'enthousiasme via le chatt, et ce pendant plus de huit heures! Ce fut une belle et valeureuse célébration d'anniversaire!

French Chess Federation

Les intervenants

Les présidents de la FIDE (Arkady Dvorkovich), de l'Union européenne des échecs (Zurab Azmaiparachvili) et des deux fédérations impliquées dans l'organisation (Yves Marek pour la France et Ulrich Krause pour l'Allemagne) ont pris successivement la parole en ouverture de l'événement. En dix conférences (cinq en français, quatre en anglais, une en espagnol), les intervenants ont passé en revue près de 500 ans d'histoire des échecs en France avec leurs incidences en Europe. En commençant par les premiers manuscrits du 15e siècle (Göttingen, Paris, MS Allemand) et du 18e siècle (Chapais), on est passé au grand Philidor et à son accueil en Angleterre et en Russie, pour finir sur de nouveaux aperçus sur le légendaire Deschapelles ainsi que sur les professionnels étrangers des échecs au Café de la Régence du 19ème siècle (Kieseritzky, Harrwitz, Rosenthal, Taubenhaus).

Le Café de la Régence

Le Café de la Régence

En conclusion, les historiens français des échecs ont retracé avec précision les développements qui ont conduit à la création de la Fédération le 19 mars 1921, et comment la jeune fédération a fonctionné au cours de ses 25 premières années. La dernière partie était une étude pénétrante sur l'ancien champion du monde Alexandre Alekhine, qui, comme on le sait, a pris la nationalité française et a joué au premier échiquier pour la France dans plusieurs Olympiades.

Sous les yeux attentifs d'Alexander Alekhine, ces dames s'affrontent au salon.

Un résumé plus détaillé peut être lu sur le blog de Jean-Olivier Leconte, où un enregistrement vidéo de la conférence est également disponible:

Où allons-nous maintenant? Nous sommes heureux que non seulement les dirigeants des fédérations aient soutenu cette série de conférences, mais que d'autres personnalités de premier plan y aient participé. Par exemple, les présidents de Chess Collectors International (Michael Wiltshire, ancien président: Dr. Thomas Thomsen) ainsi que les présidents des fédérations nationales au sein de cette organisation (par exemple Patrice Plain pour la France) et le président de la Chess History & Literature Society (Bob van de Velde). En outre, la fédération allemande des échecs et la société Lasker ont soutenu l'événement. La participation de sommités telles que Tim Harding, Richard Forster, Fabrizio Zavatarelli, Elke Rehder, André Schulz, Harry Schaack et Alexander Kostyev a également été remarquée, mais il y avait certainement encore d'autres "grands maîtres de la culture échiquéenne" impliqués.

A la fin de la manifestation, le Prof. Dr. Robert von Weizsäcker, grand maître d'échecs par correspondance et président honoraire de la Fédération allemande des échecs, a évoqué l'importance de maintenir la tradition culturelle des échecs. On ne peut qu'être d'accord avec ce sentiment - les échecs ne sont pas seulement la chasse aux victoires de tournois et aux classements Elo. C'est le cas depuis des siècles, et pas seulement depuis le passage au statut de sport - si vous regardez les vieux magazines d'échecs des années 50, vous verrez que le fait de qualifier les échecs de sport était loin d'être incontesté. L'anniversaire de la Fédération allemande des échecs, qui approche, offre l'occasion de jeter un regard critique sur ce sujet, puisque la Fédération aura 150 ans dans un avenir assez proche.

Utilisons le bel exemple de la fédération française et cultivons un échange scientifique animé avec le réseau des historiens d'échecs européens, comme cela s'est produit ce 20 mars 2021!


ChessBase Account Abonnement Premium annuel

Pour ne rien manquer des événements échiquéens et profiter des multiples applications développées par ChessBase, ouvrez un compte Premium annuel! Non seulement vous ne payez que dix mois au lieu de douze, mais vous recevez encore un treizième mois gratuit!

Plus...



Après plus de vingt ans passés dans l'organisation du Festival international d'échecs de Bienne (Suisse), Paul Kohler en est maintenant le secrétaire général et le directeur du tournoi fermé des Grands Maîtres (GMT). Depuis septembre 2016, vous pouviez lire ses posts quotidiens et ses tweets pour ChessBase dans la langue de Molière. Dorénavant, c'est sur le portail francophone que vous pouvez lire ses articles.
Discussion and Feedback Join the public discussion or submit your feedback to the editors


Commenter

Règles pour les commentaires

 
 

Pas encore enregistré? S'inscrire